Historique

Les débuts au Sacré-Cœur de Montmartre

 

Le Mouvement Résurrection prend son origine dans les années 50 au Sacré-Coeur de Montmartre. Il fut d'abord composé exclusivement des rédacteurs potentiels de la revue théologique Résurrection, laboratoire pour la réflexion intellectuelle de tout un courant dans l'Eglise qui se réclame de la filiation spirituelle de Mgr Charles (1908-1993).

 

Il s'est élargi depuis 1990 à tous ceux qui avaient fait l'expérience de l'adoration et de l'apostolat dans le cadre de la basilique du Sacré-Coeur et qui voulaient continuer avec le P.Gitton, devenu curé de Saint Germain l'Auxerrois (Paris 1er), à militer au service d'un projet à la fois spirituel, doctrinal et évangélisateur. Pendant dix ans, Résurrection a ainsi regroupé diverses équipes spécialisées soit dans des apostolats de rue à Paris ou en banlieue, soit dans des visites systématiques à domicile (porte-à-porte), soit dans des visites d'églises à finalité évangélisatrice, soit dans une action des jeunes auprès des jeunes (scolaires ou étudiants) afin de les amener au Christ.

 

Avec la fin de la période Saint Germain l'Auxerrois, le mouvement a dû redéfinir ses objectifs et choisir de nouveaux lieux d'implantation. C'est maintenant chose faite: diverses paroisses parisiennes accueillent à présent des équipes Résurrection (Saint Christophe de Javel, ND du Bon Conseil, ND de l'Assomption, St Louis d'Antin), mais l'objectif reste le même: prier, se former pour entraîner les autres vers le Christ.

 

Enfin, les liens avec la communauté apostolique Aïn Karem (communauté reconnue par le diocèse de Paris) dont sont issus une grande majorité des aumôniers ainsi que nombre de missionnaires se sont resserrés au fil des ans.

 

 

Les fruits du Mouvement Résurrection

Pour se rapprocher des paroisses auprès desquelles le Mouvement Résurrection menait son action, et pour lancer une dynamique évangélisatrice chez les paroissiens, certains groupes ont été détachés du Mouvement Résurrection. C'est ainsi que les paroisses Saint Georges de la Villette et Notre Dame de l'Assomption des Buttes Chaumont bénéficient du savoir faire du Mouvement Résurrection. Ces groupes permettent ainsi à de nombreux paroissiens de faire de l'évangélisation dans leur quartier.

 

Le Mouvement Résurrection permet ainsi à ceux qui le souhaitent de faire l'expérience d'une évangélisation portée par la prière et la formation. Par la suite, les personnes qui ont pu bénéficier de notre savoir faire peuvent donc lancer des groupes paroissiaux d'évangélisation .

 

le bon conseil